Sélectionner une page

Dans éolien, il y a le mot « lien ». C’est sur le lien entre les citoyens et le monde politique que nous avons décidé d’intervenir lors du dernier conseil communal de mars. En effet, beaucoup se sont plaints du manque d’informations à propos d’un projet d’implantation d’éolienne sur Haut-Ittre. Après une première enquête publique et une étude d’incidence légale, dans quelques mois, les citoyens et nos autorités communales pourront se positionner par rapport à ce projet qui aura entre-temps pris une forme plus précise.

Si jamais le projet devait être accepté par la Région Wallonne, la commune pourrait-elle en tirer profit financièrement ?

Cette question ainsi que le déficit d’information dénoncé nous ont poussés à soumettre à notre bourgmestre et à son équipe de conseillers et échevins deux propositions.

Celle d’organiser une conférence d’information pour nous expliquer le projet en présence des différents acteurs du projet. Ensuite, de donner la parole aux citoyens à travers une consultation supervisée par un comité scientifique et soumettant un questionnaire à un échantillonnage représentatif de toute la population

La deuxième proposition étant de charger l’agent en énergie récemment engagé par la commune d’étudier les retombées financières possibles en devenant partie prenante du projet dans le cas où il serait accepté par la Région Wallonne.

Nos deux suggestions ont été refusées.

Parce que d’une part, le conseiller en énergie sera occupé par d’autres tâches et que d’autre part, le collège refuse de prendre position sur le sujet.

Ce n’était pas notre demande.

Notre souhait était d’informer les citoyens, de les consulter et si nécessaire de les impliquer par le biais de la commune.

En un mot : d’établir le lien avec les citoyens et de le maintenir pour plus de transparence et de participation à la transition écologique et sociale pour laquelle nous maintenons notre engagement.

Share This