Sélectionner une page

Lors de la séance du conseil communal de ce mardi 23 février, les élus ont pu prendre connaissance des plans d’extension du centre administratif de la commune.

Il s’agit de l’aménagement de l’ancienne poste, de la connexion avec le centre administratif et surtout de la construction d’une tour extérieure intégrant un ascenseur permettant l’accès pour les personnes à mobilité réduite. Le dernier étage abritera une nouvelle salle des mariages. Coût total 750.000€.

La majorité a défendu son projet : « Nous voulons donner des conditions de travail correctes à l’ensemble du personnel du centre administratif, tout en travaillant avec une enveloppe fermée ».

Cette enveloppe fermée implique une gestion énergétique très contestable : châssis en aluminium, pas d’isolation des murs, chaudière à condensation au gaz  plutôt qu’une chaudière à biomasse (alimentée au miscanthus par exemple), telle que prévue au départ, pas de panneaux photovoltaïques, sans oublier l’utilisation de panneaux en polyuréthane comme isolant.

L’opposition IC et Ecolo-PACTE a dénoncé à l’unisson cette approche inadaptée, qui ne tient pas compte de la nouvelle conception de l’organisation des espaces de travail, la dépense excessive liée à la création d’une nouvelle salle de mariage (alors que la salle planchette voisine aurait pu être aménagée à cette fin) et le fait que ce projet d’aménagement ne sera pas soumis à enquête publique.

Ecolo et Pacte soulignant particulièrement l’approche catastrophique au niveau énergétique alors que, paradoxalement, durant la même séance, le conseil communal allait ratifier la convention de Paris engageant la commune à une réduction de 40% de ses émissions de CO2 d’ici 2030 !

Share This