Sélectionner une page

Les conseillers ecolo de PACTE ont été particulièrement actifs au dernier conseil communal de ce mardi soir à Ittre. Ils sont tout d’abord largement intervenus au sujet de la mobilité.

C’est la gestion de la crise du Covid et de ses répercussions sur la vie des habitants qui a permis de faire une série de propositions concrètes et de donner une perspective aux citoyens en quête de changements :

  • Accélérer le processus de mise en état des sentiers et des pistes cyclables et créer des espaces de parking pour vélos dans les centres des villages et près de commerces
  • Réaliser des marquages vélo sur l’ensemble des routes importantes
  • Mettre des bancs dans les rues montantes de Virginal
  • Promotionner la location des vélos électriques de la commune
  • Ajouter une prime communale aux primes Région wallonne et province BW à l’achat d’un vélo
  • Mettre en place un plan mobilité pour les écoles
  • Concrétiser les projets de mobilité douce sur la RN 280
  • Créer une centrale de mobilité pour l’Ouest du BW pour favoriser la mobilité douce, le covoiturage, les transports en commun….

Il a aussi été question du problème de mobilité  engendré par le futur quartier des confluents à Tubize-Clabecq. Les conseillers ecolo de PACTE souhaitant avant tout une réorientation de la mobilité et surtout une diminution de la place de la voiture, seule solution pour réduire la pression sur les traversés des centres de village de Ittre, Virginal et d’Haut-Ittre mais aussi de manière plus large à Braine-le Château et Tubize .

Il a été suggéré de créer une véritable plateforme de mobilité Ouest BW qui soutient  les solutions alternatives à toute création de nouvelles routes  de contournement: une gare à Clabecq, une véritable place pour le vélo sur nos routes, un tissu de transports en commun adapté, une centrale de covoiturage,…Une véritable prise en charge avec une vision affirmée.

Par rapport à la 5G la motion déposée par Luc Schoukens et Pol Perniaux visait à exprimer la volonté du respect du principe de précaution en matière de santé et d’environnement par rapport à tout déploiement éventuel de la 5G. Cette motion exprimait aussi son soutien à la politique suivie par la région wallonne en la matière qui vise une évaluation complète et scientifique de la question.

Seuls les deux conseillers ecolo de Pacte ont voté pour cette motion refusée par la majorité et une partie de l’opposition.

Autre sujet: l’éolien.  Les conseillers ecolo de Pacte ont souligné le côté rentable d’un investissement communal dans l’éolien, prenant Nivelles en exemple.

A la question de savoir si Ittre comptait s’en inspirer, Pascal Henry (MR) n’a pas souhaité répondre reconnaissant cependant l’existence de contacts entre la commune et la société éolienne “vent d’Houyet”.

 

Luc Schoukens, Pol Perniaux

Share This