Injuste et sans perspectives !

La situation financière de la commune d’Ittre est depuis de longues années dépendante de la santé économique de ses entreprises industrielles : les Papeteries de Virginal et NLMK (anciennement Forges de Clabecq, Duferco, dont la nouvelle usine se trouve sur notre territoire).

Les pertes en terme de recettes fiscales sont de 600.000€ en ce qui concerne les Papeteries (faillite) et de 300.000€ par rapport à NLMK (réduction taxe Force Motrice en soutien au maintien de l’entreprise).

Que faire ?

La majorité communale EPI(PS) et MR vient de voter au conseil communal du 15/10 l’augmentation de l’impôt sur les personnes physiques (revenu du travail), 7,9% au lieu de 6,5%. Cette augmentation devrait rapporter 500.000€ à la commune et coûter en moyenne entre 150 et 200€ à chaque foyer ittrois par an. Ils justifient cette augmentation par le fait que la commune doit pouvoir continuer à rendre ses services (entretien routes, immondices, services divers, écoles, CPAS, petite enfance, culture, tourisme,…) et précise que cette augmentation sera accompagnée d’une gestion rigoureuse des dépenses et que la taxation ittroise reste très basse par rapport aux autres communes.

Pour Pacte, la solution est inadaptée !

Faut-il augmenter les taxes à Ittre ?
Vraisemblablement !
Malheureusement !

Comment taxer ?

Il faut que cela soit juste socialement. C'est à dire que ceux qui ont le plus de moyens paient davantage que ceux qui sont dans les difficultés financières.

Faut-il augmenter les taxes sur le revenu du travail ou augmenter le précompte immobilier ? La réponse est délicate. Celle de la majorité est simpliste : augmenter l'IPP (impôt des personnes physiques) et ne pas toucher au précompte immobilier (PI).

Pourquoi pas le précompte immobilier ? Pour épargner NLMK d'après la majorité. C'est important en effet, mais les fins de mois des Ittrois aussi. Nous pensons donc que plus de réflexion et de créativité sont indispensables pour apporter la meilleure réponse.

Reste la question essentielle : à quoi dépenser cet argent ?

PACTE estime que les actions envers le climat et la transition écologique et sociale sont abordées avec beaucoup trop de timidité (voir le Plan Stratégique Transversal). La majorité veut uniquement thésauriser. 

Nous pensons qu'il faut aussi oser investir. Il faut investir dans le développement durable. Un bon investissement fera non seulement du bien à notre bonne vieille terre qui en a un besoin urgent, mais aussi aux caisses communales également bientôt dans le rouge.

Un bon investissement contribuera à diminuer nos dépenses et augmenter nos recettes. 

Depuis la minorité, Pacte réclame donc de l'imagination et de l'audace. La solution aux problèmes locaux et mondiaux passe par là, c'est notre conviction !